Alex Pachulski Un site utilisant WordPress
Retour à la page d'accueil

Le top 10 des conneries pour rater votre entretien annuel !

Le temps des entretiens annuels approche à grands pas. Malgré les nouvelles pratiques basées sur les feedback annoncées à grand renfort d’articles ou d’effets d’annonce, ce qu’on l’appelle entretien annuel de performance, d’évaluation ou je ne sais quoi encore, reste un rendez-vous attendu qu’il ne faut pas sous-estimer. Certains l’attendent avec impatience, d’autres le redoutent. Mais des conneries universelles permettent de mettre tout le monde d’accord et le rater à coup sur ! Morceaux choisis.

1. Le planifier au mauvais moment

L’entretien annuel est un moment « sacré ». Alors comme pour tout rendez-vous clé, le moment est également clé ! Amis manager, planifiez-le avant ou après un codir, vous serez bien tendus comme il faut. Avant ou après un rendez-vous client peut être un bon moment aussi, comme ça vous serez soit pressés soit en retard…

2. Le reporter plus d’une fois

Le mieux pour affirmer à quelqu’un qu’il est important est de reporter plusieurs fois son rdv. Et si possible, par une simple notification Outlook, sans aucun mot d’accompagnement. Là vous marquez beaucoup de points et la personne se sentira vraiment considérée.

3. Ne pas le préparer

Un manager normalement cérébré ne se souvient en moyenne que de ce qui s’est passé durant les trois semaines précédant l’entretien. Alors amis manager, le mieux avant d’y aller est donc de ne rien préparer, comme ça vous êtes à peu près certains de rater quasiment tout ce qui a compté pour votre collègue. Le caractère partial, partiel et incomplet devrait normalement l’emplir de joie. Surtout s’il était fier d’une action ou d’un résultat qui sera en toute logique copieusement oublié.



4. Venir la peur au ventre

Que vous soyez le manager ou le managé, redouter l’entretien en vous disant que de toute façon, comme d’habitude, vous n’arriverez pas à dire ce que vous voulez, que vous allez probablement en prendre plein la gueule, où que je ne sais quoi va encore vous tomber dessus est idéal. Cela permet de tout mal interpréter et de très rapidement monter en pression. Rien de pire que perdre du temps avant de vous engueuler non ?

5. En faire un fourre-tout

Ce qui fonctionne très bien également est de vous saisir de cette occasion annuelle pour en faire un véritable fourre-tout. Combiner la revue d’objectifs, l’entretien professionnel et la revue de salaires a de multiples vertus. Rien qu’avec la revue de salaire, les esprits devraient être focalisés à peu près durant toute la durée de l’entretien sur la négociation à venir. Ce qui permet de ne rien écouter du reste, et faire ainsi un entretien plaisant et riche de sens. Faire un bilan expéditif des objectifs passés et asséner tout de suite ceux à venir favorise également les discussions à coeur ouvert. Ce point est donc chaudement recommandé !

6. En faire la seule occasion de vous parler

Imaginez que vous ne parliez à votre conjoint(e) qu’une fois par an, pour faire part de vos ressentis, de ce que dont vous avez envie, de ce qui vous a contrarié. Ne sentez-vous pas immédiatement que les 364 jours qui précèdent ou qui suivent vont être magiques ? Pourquoi ne pas appliquer cette merveilleuse méthode au travail, et ne vous voir qu’une fois par an, pendant 1h30 maximum, pour tout vous dire ? Faites en sorte de n’instaurer aucune notion de confiance durant l’année, et ne surtout pas encourager l’autre à venir vous parler, il devrait ainsi rester à distance. En vous rappelant que ce qui fonctionne dans votre vie personnelle fonctionne en général aussi très bien au travail.



7. Ne pas écouter l’autre

Si vous avez la chance de ne vous voir qu’une fois par an pour échanger, rien de mieux que d’avoir la tête ailleurs pendant que l’autre parle, et ce afin de bien valoriser ce moment important. Et rester bien campé sur vos positions et guetter Le moment où vous pourrez exprimer ce que vous avez envie de dire à l’autre. Quel que soit ce qu’il a pu exprimé avant. N’oubliez pas, l’important est de délivrer votre message, rien d’autre ! Vous aurez tout le temps de ne pas discuter pendant l’année.



8. Ne pas engager l’avenir

Amis manager, sI vous souhaitez galvaniser vos collaborateurs, le mieux est de rester focalisé sur le passé ! Essayez de perdre le maximum de temps sur les objectifs d’hier, si possible sur ceux qui n’ont finalement eu aucun impact particulier sur l’entreprise. Et quand vous le faites, ne lui apprenez rien qui puisse lui permettre de prendre du recul, d’apprendre quelque chose, de s’améliorer et éclaircir sa vision des mois et années à venir. Ainsi, en ne lui donnant aucune visibilité sur son futur dans l’entreprise, sur l’évolution de ses pratiques et de ses compétences, vous avez toutes les chances de l’engager pour la suite. Et il sera boosté par son entretien.

9. En faire une session de travail

Cesser de discuter de l’autre ou de votre relation, et commencer à plonger à corps perdu dans un sujet opérationnel, vous permettra assurément de ressortir de l’entretien avec une décision ou action moyennement réfléchie concernant un problème opérationnel, et de ne rien savoir de ce que l’autre ressent ou a envie d’accomplir. Un bon moyen d’initier une belle dynamique pour l’année à venir, tant opérationnelle que relationnelle. Et une fois encore, ce n’est pas frustrant du tout.



10. Chercher à faire ce que la RH a demandé

L’un des best-sellers pour rater l’entretien annuel reste de n’en avoir rien à faire et de ne le faire que pour remplir cette formalité RH qui ennuie tout le monde. Appliquez-vous surtout à bien remplir toutes les cases de votre formulaire afin qu’il soit tout bien complété à la fin, avec si possible des infos qui ne donneront lieu à aucune action ou analyse. Comme ça, ce sera riche aussi pour les RH.

A vous de jouer maintenant ! Que vous soyez le manager ou le managé, vous pouvez tous les deux réussir à rater votre entretien. Il suffit de vous mettre dans les meilleures dispositions avant, pendant et après, et le reste devrait suivre naturellement 😉

Planifié Blog

Les dernières publications